looking-for-data

novembre 5, 2013 | Posted in:Infolab #2

Après une rapide présentation des gisements de données déjà identifiés à Montpellier, le groupe s’est intéressé aux nouvelles données qui pourraient être utilisées ou produites.

- où trouver les Données de recherche et enseignement supérieur. Un portail des savoirs ?
(cf. projet interne de MTN d’Alembert)

- Données culturelles : rassembler dans un même endroit les données sur l’offre culturelle. A partir de l’exemple de HappyCulture développé par Raphaël Amar d’Epitech (http://livinginmontpellier.fr/V2HappyCulture),  le groupe discute de l’intérêt de la base de données ouverte cibul.net. Puis nous évoquons les outils envisageables pour la collecte des données disponibles sur les sites épars de Montpellier : des modules spécifiques pour chaque gisement important, un outil d’effacement des doublons suffisamment efficace, … un étudiant de l’UM2 est assez intéressé par ce projet.

- Données temps-réel : comment collecter des données temps-réel et les archiver pour faire des jeux de données historisés (ex : historique du taux de charges des voies de circulation, pollutions, etc.) ?
Quelles sources de données : Google ou Apple (le trafic temps-réel n’est à priori pas « ouvert »), institutions, données crowdsourcées.
Ex. de l’api LaPanacée. (api.lapan.ac)
Outils : scrapping de site sans autorisation particulière, collecte dans le cadre de convention établie,
Les étudiants de Epitech seraient intéressés par ce projet-là.
Stockage : selon des données trouvées (point de mesure, fréquence, durée de l’archivage, taille des enregistrements élémentaires …), les volumes peuvent être très importants.
Voir quelles solutions seraient envisageables (partenariat IBM, etc.)

Soyez le premier à faire un commentaire.

Poster un commentaire