OSM

novembre 5, 2013 | Posted in:Infolab #2

L’atelier était composé d’une quinzaine de personnes, dont une majorité d’étudiants de première année chez Epitech.

En préambule il a été rappelé la définition d’une donnée géographique ainsi que les enjeux de licence qui entourent la ré utilisation de ces données en France. En effet historiquement l’IGN est le principal opérateur de données géographiques en France avec un modèle économique de redevance sur les données géographiques. À partir de cet état des lieux, la comparaison a été faite avec le cas anglais de l’ordnance survey (http://www.ordnancesurvey.co.uk/) et la création d’OpenStreeMap (http://www.openstreetmap.org/) en 2004 par Steve Coast.

La suite de l’atelier a consisté à présenter les principes d’OpenStreetMap ainsi que son fonctionnement. Les avantages à savoir la grande réactivité de la communauté, en partie via l’exemple du cas de Haïti (http://vimeo.com/9182869) ont été mis en avant face aux inconvénients liés à l’hétérogénéité de la carte selon la densité de données sur les régions du globe.

L’accent a été mis sur l’aspect base de données géographiques libres, au-delà du rendu cartographique que offre OpenStreetMap.

Ensuite une démonstration de l’édition depuis le module d’édition du site d’OpenStreetMap a été faite. Durant cette démonstration, plusieurs étudiants d’Epitech ont remarqué que leur école, dans laquelle nous nous trouvions, n’était pas référencée comme POI dans OpenStreetMap. Dès lors, ils ont ajouté ce point durant l’atelier. Par la suite les possibilités d’export des données depuis divers sites spécialisés ont été montrés ainsi que l’utilisation de ces données dans un logiciel de gestion de données géographiques (SIG) libre comme QGis (http://www.qgis.org/fr/site/).

La fin de l’atelier fut concentré sur un échange questions réponses portant sur les conditions de réutilisation des données et les diverses options d’utilisation de la carte en mode « embarqué » dans une page web. À ce titre, plusieurs exemples ont été montrés comme la ré utilisation faite pas Boussole 34 (http://boussole.mandarine34.fr/) ou encore la bibliothèque de fonds de carte disponible depuis cloudemade (http://maps.cloudmade.com/editor).

Téléchargez le support utilisé lors de cet atelier : 

http://infolab-montpellier.fr/wp-content/uploads/2013/11/Allegre_presentation_openstreetmap.pdf

Liens utiles

Soyez le premier à faire un commentaire.

Poster un commentaire